Chaque semaine, je te présente une femme qui m’inspire et me donne le sourire.


1. Tu fais quoi dans la vie et pourquoi ?
Je suis ce qu’on appelle une slasheuse. Je n’ai pas trop d’étiquettes ce qui est une force mais en même temps si difficile de me définir. Alors pour faire court, je suis avant tout une journaliste. Qui depuis un peu plus d’un an effectue un virage dans sa formation initiale. Je suis devenue podcasteuse, j’ai crée une boite de production de podcasts à destination des marques, je crée aussi des événements au féminin et enfin j’écris des livres (quand j’en ai les temps !). C’est varié mais tout tourne autour d’une même volonté : celle de donner la parole et de mettre la lumière à des femmes d’exception, peu importe le support (web, article, audio, vidéo ou événement). Tout tourne autour de #PourUneFéminitéAssumée qui est mon obsession. Donner du pouvoir aux femmes en toute connaissance de cause, à partir du moment où leur choix est libre de toute injonction qu’elle soit sociétale, culturelle, familiale ou autre. Ca va je ne vous ai pas perdu là.

2. Quelles sont tes valeurs ?
Définitivement la passion et l’authenticité dans tout ce que je touche. Je ne fonctionne qu’au feeling et à l’affect à 100%. Ce qui fait de moi une bien piètre femme d’affaires (sic !) mais en revanche je m’accomplie et aime vraiment chacun de mes projets dans les tripes. J’aime les gens que j’approche, j’ai besoin de les aimer, et pas seulement d’en faire des partenaires de business à qui envoyer des factures. Je suis convaincue qu’en offrant autant de soi, on crée des relations hors du commun qui participent à une émulation créative très forte. Mon pro empiète sur mon perso et inversement. Je suis exactement la même dans ces deux sphères, je ne joue de rôle nulle part. Cette spontanéité peut dénoter avec les procédés français qui attendent des gens plus « lisses » dans le pro. Mais j’assume et je pense que c’est même ma marque de fabrique !

3. Ça veut dire quoi pour toi « self care » et comment le pratiques-tu ?
C’est prendre le temps d’enfin s’écouter. Cette ère nouvelle nous le permet de plus en plus et j’en suis ravie ! Les réseaux sociaux deviennent des endroits de méditation et de transmission dans cette quête de soi, aussi paradoxalement soit-il… Dans mes rituels de beauté j’ai toujours appris à prendre soin de moi, je prends ce temps précieux pour mon corps et le bienfait multi-sensoriel. En revanche j’ai appris ces derniers mois à m’accorder du temps pour mon âme aussi. Et c’est tout nouveau pour moi : apprécier le silence, laisser le temps à la contemplation, apprécier ma propre présence, se donner le temps d’écrire pour soi… je rêve même de partir loin quelque part toute seule, avec pour seule compagne une vue imprenable sur la mer. Ce jour là je pense que je serai au maximum du « self care » !

4. Tu es journaliste, tu as un podcast, tu organises des événements et tu es maman ! Où puises-tu ton énergie ?
On me pose souvent cette question et je balbutie toujours à y répondre. Je ne trouve pas ça dingue, car toutes ces choses sont le prolongement de moi, de ma personne, de mes valeurs et donc de mes ambitions. Du coup l’énergie est totalement naturelle, c’est comme si on me demande : où trouves tu l’énergie pour marcher ou pour respirer ? J’aime chaque facette de ce que je vis chaque jour et qui ne ressemble en rien au jour prochain. Dans une même journée je peux interviewer une artiste urbaine, faire un article sur la maternité, préparer un podcast pour une marque de beauté, accompagner mes filles au conservatoire et terminer avec un karaoké entre copines… toutes ces facettes sont moi sans me forcer. J’adore cette liberté sans restriction qui me laisse à penser que chaque jour : tout est possible et magique !

5. Tu as créé les rencontres de Kari, peux-tu nous dire ce qui se passe lors de ces rencontres ?
J’ai beau vouloir maîtriser les choses et encadrer les intervenants et programmes, il se passe des choses tellement fortes, de l’ordre de l’impalpable même de l’indicible. Au départ les événements devaient servir d’appui médiatique à ma chaîne de podcasts (« les podcasts de kari »), mais au final ils ont pris le dessus largement ! Je réunis autour de thématiques liées au féminin les meilleurs expertes et intervenants qui nous offrent un éveil des consciences mais aussi des outils pratiques. En soirée ou par sessions de jour, j’organise des ateliers, des plateaux d’inspirations, des talks, des sessions live de sport ou de cuisine… bref on s’éclate, on prend du plaisir tout ensemble et j’adore être la chef d’orchestre de ce moment hors du temps. D’ailleurs on déborde très souvent lors des événements tellement les femmes deviennent vite une famille de cœur. Des amitiés se créent, des partenariats entre intervenants se font, des changements de vie s’opèrent… et moi je pleure d’émotion à chaque fois !
Notre prochain événement sera le 6 mars prochain autour de « Osez sa féminité ». Dans les prochains mois il y aura aussi du fitness, un événement lié à l’alimentation, et la maternité… et puis je me laisse bercer aussi par les rencontres qui souvent changent mon programme ! L’humain avant tout… Rien n’est fixé !

6. Que dirais-tu à la Karima de 16 ans ?
Oh je lui dirai de toujours garder le sourire, car c’est la meilleure des cartes de visite. Je lui dirai de continuer à être aussi inflexible sur sa notion de liberté qui la dictera tout au long de son chemin. Je lui dirai qu’elle va s’apprêter à vivre des moments très difficiles et noirs mais qu’elle devra se souvenir qu’il y aura toujours une lueur de lumière au bout du tunnel. Je n’ai jamais perdu espoir en la beauté de la vie, même si elle a pu me mettre à rude épreuve. Les deuils que j’ai connus dans ma vie ont façonné l’être que je suis, je pense. Je n’aurai pas cette sensibilité et cette urgence de vivre et de donner, si je n’avais pas goûté à ces épreuves. Je ne regarde jamais derrière moi, la fille de 16 ans a vécu ce qu’elle avait à vivre. J’ai plutôt hâte de rencontrer la Karima de demain : quelle belle aventure s’apprête t’elle à embrasser ?

Merci Karima pour ces réponses passionnantes ! Vous pouvez la retrouver ici -> https://www.instagram.com/instaakari/ ou encore ici -> http://lespodcastsdekari.com/