Chaque mois, je te présente une femme qui m’inspire et me donne le sourire.

1) Qui es-tu et que fais-tu dans la vie ?
Je m’appelle Claire et dans la vie je fais plusieurs choses. J’ai un diplôme de kinésithérapeute et j’exerce dans mon cabinet à Paris selon une méthode globale qui s’appelle Chaînes musculaires GDS. Ceci dit, avec le temps je développe de plus en plus des accompagnements pour les femmes, pour les aider à se réapproprier leur corps, à reprendre confiance en elle et à accéder à des notions simples d’anatomie et fonctionnement du corps pour qu’elles deviennent actrices et responsables de leur santé. Je me forme à la gynécologie holistique et je crois de plus en plus que ce que je fais ressemble à « donner aux femmes accès à leur puissance ».Je propose aussi à travers des ateliers et des cours hebdomadaires en groupe un travail corporel proche de la pleine conscience en mouvements.J’ai écrit cette année 2 ebooks, l’un avec Laurianne Martini « Endométriose et Mouvements », et un autre seule « Prendre soin de soi ».

2) Comment te sens-tu aujourd’hui ?
Je me sens en pleine éclosion. J’ai vraiment l’impression depuis quelques mois de commencer à incarner la femme que je suis et je trouve ça kiffant et puissant!

3 ) Quelles sont tes valeurs ?
L’autonomie en numéro un. Je crois profondément qu’on a déjà tout en soi. Parfois, on est un peu trop perdu pour le voir et je remercie les thérapeutes qui m’ont accompagné sur mon chemin et m’ont permis d’avoir accès à cette autonomie que je transmets aujourd’hui à mon tour. J’ajouterai aussi zéro tabou, je crois qu’on doit pouvoir parler de tout et que c’est de taire les choses qui crée beaucoup de déséquilibres voire maladies.

4) Ça veut dire quoi pour toi « selfcare » et comment le pratiques-tu ?
Je dirai que le selfcare pour moi c’est d’être à l’écoute. En priorité de soi, et si tout va bien des autres ensuite. J’ai appris à développer cette écoute de moi par la force car j’ai eu très jeune un corps très douloureux. A un moment, il a fallu que je me pose et que je commence à dialoguer avec mon corps pour comprendre ce qu’il me voulait. Bien entendu, des thérapeutes m’ont guidée, ça ne se fait pas tout seul surtout quand ça ne va pas, et il n’y a pas de formule magique! Etre à l’écoute de soi et respecter ses besoins même s’ils diffèrent de l’entourage. Et ça peut passer par me faire un petit massage, une séance de mouvements doux comme rester au lit tout le dimanche si j’en ai besoin!

5)  Tu parles beaucoup de « mouvements en conscience » sur ton compte instagram, cela veut dire quoi exactement ?
Aaaah les Mouvements en Conscience, je suis tellement fière de ce nom que je trouve correspondre parfaitement à ce que je transmets dans mes cours ou ateliers! Mais comme c’est un nom « fait maison » cela ne parle pas forcément. En fait, ces mouvements sont la tambouille issue de mon chaudron dans lequel se trouve des années de pratique de gym posturale avec une kiné en or, des initiations en gym holistique ou feldenkrais, des cours de hatha, yin ou restorative yoga, et des étirements, relaxation issues de mes lectures et formation de kiné en chaînes GDS.

6) Comment te vois-tu dans 10 ans ?
Alors là… Non pas que j’ai du mal à me projeter mais depuis environ 3-4 ans je crée sans cesse de nouvelles choses et de nouvelles manières d’exprimer qui je suis. Alors dans 10 ans, j’espère que je serai épanouie et créative encore et toujours plus. Pour le reste, je n’ai pas d’attentes particulières.

7) Quel est ton talent caché ?
Pas si caché que ça, car j’ai quand même auto-édité un recueil de poésie, mais je dirai que j’ai peut-être un certain talent pour manier les mots. Ou alors pour faire éclore les émotions chez les autres ?

Merci Claire pour ce joli portrait. Pour avoir participé à l’un de ses cours et atelier, je vous conseille Claire les yeux fermés pour son sérieux, sa pédagogie et l’amour qu’elle met dans sa transmission.

Vous pouvez la retrouver sur Instagram ici -> https://www.instagram.com/claire_mouvements/
et sur son site : https://www.clairemouvements.com/